Médisance et performance ne font pas bon ménage !

Posted by on Jan 9, 2012 in Management, Performance | 1 comment

Médisance et performance ne font pas bon ménageUne grande habitude destructrice que l’être humain peut avoir dans sa vie, est la médisance. Que l’on soit à l’origine d’une médisance ou un simple vecteur de sa transmission, on contribue alors à son existence et à la propagation de ce comportement destructeur !

Cette médisance pourrait encore s’appeler fausseté, dénigrement, diffamation, persiflage ou malveillance selon le dictionnaire. C’est donc l’exact contraire du compliment, de la reconnaissance de l’autre ou du feedback positif dont les vertus bénéfiques sont bien connues. Il s’agit d’un véritable fléau qui peut tuer la vie dans une organisation et réduire très sérieusement la performance dans une équipe ou une entreprise. Là où existe ce mauvais comportement, on constate la mise en place de clans et groupes en opposition. Dans ces groupes, des individus consacrent beaucoup de temps à parler des autres et focalisent leur énergie et leur attention sur les défauts des autres. Toute cette énergie mise dans le dénigrement de l’autre n’est bien entendu plus disponible pour le travail individuel. Plus grave encore, ce dénigrement va aussi aller saper les liens et relations entre individus rendant le travail collectif quasi impossible ou en tout cas très peu performant.

Comment mettre fin à cela ?

On peut agir à deux endroits : l’origine de la médisance ou bien sa propagation.

Agir à l’origine revient à avoir le courage de parler et d’aller s’entretenir directement avec la personne concernée par le problème ou le désaccord. C’est donc s’interdire d’en parler à d’autres car ils ne sont pas directement concernés ! Ces tiers pourraient ensuite  diffuser à d’autres des informations dont véracité n’a pas été vérifiée. Et ainsi de suite… On crée alors des ambiances lourdes où la méfiance, les doutes, la suspicion et la désinformation règnent.

Pour agir sur la propagation nous pouvons prendre exemple sur Socrate et appliquer des filtres sur les messages que l’on veut tranmettre… Quelqu’un vint un jour trouver le philosophe Grec et lui dit :

◆ Sais-tu ce que je viens d’apprendre sur ton ami ?
● Un instant, répondit Socrate. Avant d’entendre la suite de ton propos, j’aimerais lui faire passer un test, celui des trois passoires.
◆ Les trois passoires ?
● Mais oui, reprit Socrate. Avant de raconter des choses sur quelqu’un d’autre, il est bon de prendre le temps de filtrer ce que l’on aimerait dire. C’est ce que j’appelle le test des trois passoires. La première passoire est celle de la vérité. Es-tu aller vérifier si ce que tu veux me dire est vrai ?
◆ Non. J’en ai seulement entendu parler…
● Très bien. Tu ne sais donc pas si c’est la vérité. Essayons de filtrer autrement en utilisant une deuxième passoire, celle de la bonté. Ce que tu veux m’apprendre sur mon ami, est-ce quelque chose de bien ?
◆ Ah ! Non. Au contraire.
● Donc, continua Socrate, tu veux me raconter de mauvaises choses sur lui et tu n’es même pas certain qu’elles soient vraies. Il reste une passoire, celle de l’utilité. Est-il utile que tu m’apprennes ce que mon ami aurait fait ?
◆ Non. Pas vraiment.
● Alors, conclut Socrate, si ce que tu as à me raconter n’est ni vrai, ni bien, ni utile, pourquoi vouloir me le dire ?

Cela demande donc du courage et de la lucidité pour arrêter ou faire arrêter de telles pratiques. Mais en réalité, quand on ne rentre pas dans ce piège de la médisance, tout le groupe et toute l’organisation est bénéficiaire du mieux être, du mieux vivre ensemble et du gain de performance qui en résulte.

Dirigeants, cadres, managers, chefs de projets, si vous constatez de tels agissements dans votre organisation, c’est à vous qu’il revient de les faire cesser ! Votre niveau de performance en dépend…

 


Ce contenu vous a donné l'envie ou l'idée d'agir pour vous, votre entreprise ou vos collaborateurs ? ?

Allez au bout de ce mouvement, suivez votre intuition et contactez moi simplement au 06.04.42.75.37 pour en parler directement. Je vous propose également de prendre un premier rendez-vous gratuit avec moi pour évoquer votre problématique et évaluer la pertinence d'une intervention.

Vous préférez prendre votre temps ? Je vous invite en attendant de découvrir mon approche, ma posture professionnelle et mes prestations et/ou voir des clients parler de leur coaching avec moi.

Vous êtes intéressé mais vous ne savez pas encore ce que vous voulez en faire ? Gardez le contact en vous abonnant à la newsletter ou bien suivez-moi sur Twitter par exemple

Le Cap Coaching Located at 130 rue de la Mer Rouge, Mulhouse, FR-68200, Alsace, FRANCE. 47.744134, 7.293778. Phone: 0604427537. .